LES CERTIFICATS

 

 

Lors des expositions, le juge attribuera des certificats de beauté en cas de mérite exceptionnel aux meilleurs chiens présentés sur le ring.

CACS

Certificat d'aptitude de championnat. Ce certificat sera remis aux meilleurs mâle et femelle après la confrontation des deux premiers excellents des classes ouverte, intermédiaire et travail sous réserve qu'il soit de mérite exceptionnel.

Le CACS ne peut être accordé qu'a un chien classé 1°excellent.

RCACS

Réserve du certificat d"aptitude du championnat. Ce certificat peut être remis au chien classé deuxième après le CACS

CACIB

Certificat d'aptitude au championnat international de beauté. Les propositions de CACIB ne sont autorisées que pour les classes ouverte, travail et champion sous réserve qu'il soit de mérite exceptionnel

Le CACIB ne peut être accordé qu'à un chien classé 1° excellent

RCACIB

Réserve du certificat d'aptitude au championnat international de beauté. Ce certificat pourra être remis au deuxième chien derrière le titulaire du CACIB.

 

Champion de France de conformité au standard

 Pour obtenir l'obtention de ce titre, le chien devra cumuler :

Soit le CACS de l'exposition de championnat, soit le CACS de l'exposition nationale d'élevage accompagné d'un très bon en field trial où le CACT est en compétition

Un CACS dans une exposition internationale où est obligatoirement attribué le CACIB

UN CACS, soit dans une exposition nationale toutes races, soit dans une exposition à CACIB toutes races, soit dans l'une des expositions à spéciales de races à organisées par le club de race.

Ces deux derniers devront être obtenus dans un délai maximum de deux ans après l'exposition de championnat ou la nationale d'élevage

Les trois CACS devront être obtenus sous trois juges différents

 

Champion international de beauté

 Pour obtenir le titre, le chien doit obtenir :

Sur une période d'un an et un jour, dans deux pays différents, sous deux juges différents, deux certificats d"aptitude au championnat international de beauté (CACIB) quelque soit le nombre de concurrents.

Au moins un troisième prix ou la qualification de  bon , dans une épreuve de travail où le certificat au championnat de travail (CACT) est mis en compétition

 

RETOUR TETE ARTICLE